In the water

2020 - 2022

Rencontrer, Gerald Valmer, artiste contemporain français vivant à Essaouira depuis une vingtaine d’années, c’est renouer avec une rage de vivre, une volonté de témoigner à tout prix de toute la complexité et de beauté de l’univers, propres aux aventuriers de l’existence.   Autodidacte, assoiffé de liberté depuis l’enfance, cet artiste n’a eu de cesse tout au long de son parcours créatif multi-supports (photographie, sculpture, peinture) d’inciter ses publics à explorer l’infinité des registres de l’émotion, du rêve, de l’imaginaire contenus tout simplement dans la promesse de l’être.     L’œuvre de Gerald Valmer est une injonction à se dépasser, à vivre avec passion, afin d’atteindre la plus pure des sagesses : celle d’une connaissance de soi débarrassée des oripeaux de l’éducation, des idées préconçues et des pensées limitantes.   Sa dernière œuvre « In the water”, majeure et singulière, composée d’une vingtaine de pièces, est sans aucun doute la plus personnelle, la plus authentique, la plus révélatrice d'une sensibilité hors de commun. Son art explore les aspects de la pensée, la part sombre et ésotérique de l'âme humaine, empreinte des mécanismes du rêve. Il s’articule autour de trois thématiques : Swimming Pool, Deep Waters, Abysses.
Cette plongée sous-marine, s’achevant par une œuvre sur les abysses, a été conçue, pendant le Covid, comme une échappatoire pour se protéger, s’extraire de la fureur d’un monde devenu fou. La poésie de la gamme chromatique utilisée fait écho à un profond désir de tendresse et de douceur.   Cette plongée dans les profondeurs est une introspection, un retour vers soi, vers l’essentiel de son être. Gerald Valmer porte une vision lucide sur son chemin de vie, traversé de courants contraires, de calme et de tempêtes, d’apparitions et de disparitions. A la manière des symbolistes, il décrit à travers une esthétique de la suggestion, les signes et les symboles d’un monde mystérieux.  Artiste du monde intérieur, il invite par sa balade onirique, le spectateur à prendre conscience du chemin initiatique qu’est la vie : un parcours solitaire vers soi, vers l’amour infini.                                                                                                                Alexandra Ignatieff