UN ARTISAN SE SAISIT DU MÉTAL...

(Exposition à L'Institut Français d'Essaouira - Décembre 2018)

Valmer a le talent de saisir l’émotion d’un trait, dans la scisure d’une ligne ou la grâce d’une courbe.

Toute la force de son oeuvre prend racine dans un regard nu posé sur cette Afrique habitée.

Une Afrique dans sa détresse qui le blesse mais dont la noblesse l’intéresse tant.

L’Afrique, expression d’une éternité menacée.

Raviver des soleils en pleine nuit pour que ces chaires muent sous la lumière. Pénétrer la sensualité d’un continent par la force de l’Art,

c’est ce que Valmer incarne. Un artisan se saisit du métal, des patines, du kaolin (argile blanche), de plumes et papiers toilés, de dorures

et parures, pour illuminer la grâce de l’instant.

Valmer, un oeil pour lequel il n’existe pas de frontière des corps, un regard qui pointe des élans de libertés jusque dans l’interprétation

de ses Versions Fang, pour nous offrir un voyage par la vallée de l’Omo.

Une expression modiglianienne survole à nouveau silencieusement son souffle.

 

Elsa Soltes